Forum AERO-ZORN

parapente paramoteur Moselle Alsace

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 40 le Dim 9 Oct - 2:55
Galerie


Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» Arbrissage à Reinhard
Lun 5 Déc - 23:09 par Laurent

» entretien Bastberg
Sam 5 Nov - 12:24 par Tomcourse

» Toussaint
Mar 1 Nov - 16:13 par luc

» page camera light smartphone
Mar 11 Oct - 18:34 par Tomcourse

» Reinhardsmunster
Sam 1 Oct - 8:21 par Tomcourse

» breit 21/09
Dim 25 Sep - 22:41 par Tomcourse

» Bouli : le retour
Mer 21 Sep - 21:53 par Sylvaine

» rappel du 10 au 30 septembre
Mar 13 Sep - 16:57 par luc

» Mon premier château !
Mar 13 Sep - 11:36 par Charly.B


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

théorie à lire !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 théorie à lire ! le Jeu 24 Mai - 12:34

Laurent


Admin

Vue sur http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Parapente

Se faire sucer par un gros noir : se faire aspirer par un cumulonimbus. En général, le parapentiste victime du GNQS garde un souvenir ému de ce genre de pipe.
Faire secours : se retrouver avec une fracture ouverte au sommet d'un sapin de 30 m
Radio : instrument censé servir à communiquer entre parapentistes mais qui en réalité sert surtout à diagnostiquer les fractures après les fameux retour à la pente.
Frontale : ce qui se produit lorsque le petit tissu vient faire un coup de boule au parapentiste
Fusible : rien a voir avec le domaine électrique , se dit d'un pôv malheureux que ses condisciples envoient dans l'trou pour tester si ça tient en l'air. Nota : risque de faire un plouf (voir plus bas)
Biroute: Chaussette trop grande même pour géant vert, c'est pas grave de toute façon il aurait trop l'air d'un con avec ça aux pieds. En Belgique on ne dit pas une biroute, mais une route à double voie de circulation.
Vario : instrument sensé faire bip quand ça monte, ne sert en fait qu'à entretenir le mythe du thermique.
thermique : masse d'air ascendante, mythe ne servant qu'a faire vendre des varios.
envoyer du gros (ou de la sterne, ou du bois de buis, ou du pain, ou des briques, bref...): Faire tout son possible pour que le morceau de toile qui vous tient gentiment en sustentation dans les airs soit tordu, froissé, et passe de préférence sous vos pieds...sous réserve de montées d'adrénaline, de groupies affolées et d'énervement des vieux de la vieille.
Parawaiting : attendre tout le week-end en essayant de ne pas se faire "arracher" par les rafales de vent et en résistant aux trombes de pluie tout en se disant "ça va voler... ça va voler"
Plouf: nom masc. bruit caracteristique d'aquarissage d'un parapentiste qui préfère se poser dans une rivière, un lac , la mer plutôt que de faire comme tout le monde, un atterrissage sur l'attéro officiel Voir sens homonyme du mot "tas" plus haut, à la rubrique <faire un "tas"> (remarque: comme aurait dit ©Descartes: "toutes les hypothèses se recoupent")
Vache : habituellement mammifère producteur de lait et autres dérivés, mais les parapentistes, confondant l'animal ruminant et son pré, l' utilisent pour se poser quand ils ont sous-estimé la loi de la pesanteur (voir plus haut)et n'arrivent pas à rejoindre l'atterro, cette confusion dans les mots est somme toute plutôt sage puisqu'il vaut mieux poser dans le pré que sur la vache.
Faire un tas: aller atterrir directement en bas après avoir décollé, même en ayant fait semblant de croire que la Loi de la Pesanteur ne serait pas la plus forte
Saint-Hilaire du Touvet : Petit village Grenoblois. Miroir aux alouettes de l'ensemble de la gent à plumes qui s'y retrouve pour faire l'essuie-glace le long des falaises. Attirés par un sens de l'hospitalité hors du commun, certains volatiles viennent de très loin. Ainsi 30km de crête à mouettes ont été installés spécialement à leur attention.
"Tiens, tu vas voir si ça tire !!!" - cri lancé par le pilote biplaceur à sa passagère apeurée (en tirant très fort sur les commande du bouzin) quand celle-ci lui a crié au préalable: "Satyre !!!", prétextant là le fait que le dit pilote biplaceur a (aurait) indûment profité de la situation peu avant l'atterrissage
Biplace : Le must ... Le parapentiste, non content de faire croire aux autres qu'il peut soit disant voler, propose à un non initié de voler avec lui : "Hey, ca te dit un bi ?". Réponse du non initié : " ... ". Pour continuer l'illusion, il prend un bout de chiffon un peu plus grand que lorsqu'il est tout seul, trouve une bidouille pour attacher 2 personnes sous ce même torchon, et partage ensuite tout : déco, attero, vache, plouf, tas... avec un non initié qui régulièrement écœuré[1] par les us et coutumes des parapentistes, se permet de vomir... - Ha le naze qui ne comprend rien -

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum